Commercial Bank and Investment Bank: Where Does Value Come From?

Jean-Baptiste Bellon Analyste financier, Trapeza. Contact : jbb@trapeza.fr
Georges Pauget Président, société de conseil Économie, finance et stratégie. Contact : gpauget@efsstrategie.fr


Measuring bank’s added-value is challenging. In its first part, this paper presents a definition and a method to compute added-value in the banking sector. This method highlights the respective contributions of the commercial bank and investment bank activities. It tends to show that shareholders bore the bigger part of the burden during the financial crisis. In a second part, the sound basis needed to promote the development of the banking sector are brought about with a model analyzing the different sources of value and the factors impacting them.


Download PDF Format


Footnotes

1   Cotis (2009, p. 29) : « S’agissant des banques, la valeur ajoutée correspond essentiellement aux commissions facturées aux clients et aux marges sur les opérations de gestion des dépôts ou d’octroi des crédits. Or les résultats des banques ont ainsi bénéficié du développement d’autres activités financières, par exemple les plus-values liées à la détention de titres. En comptabilité nationale, ces opérations figurent dans le compte financier, mais pas dans la valeur ajoutée. »

2   Insee.

3   Conférence Les Echos « Banque et Assurance », avril 2012.

4   Conférence INRIA, « Les technologies du web et de la mobilité au service de l’innovation bancaire et de l’assurance ».


Share email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+