Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Infrastructure Finance

Alain Quinet


The current economic crises reduce governments’ room for manoeuvre on infrastructure finance. At the same time banks withdraw from on-balance-sheet long term lending and the monoline credit insurance system has virtually collapsed. Pure public or private solutions should not be viewed as panacea. Channelling savings to infrastructure projects require both public and private involvements: a regulatory framework conducive to long term investments, risk sharing based on an acute risk analysis, public infrastructure banks providing long term lending and the development of infrastructure and project bonds.


Download PDF Format


Footnotes

Directeur général délégué, Réseau ferré de France (RFF) ; professeur affilié à Sciences Po.Cet article n’engage aucune institution. L’auteur remercie Arié Flack, Jean-Marc Delion et Vincent Gaillard pour leurs commentaires.

1   Les market flex sont des clauses d’ajustement des conditions financières aux évolutions de marché au cours des mois suivant le closing.

2   Le mécanisme de cession Dailly ne couvre pas la totalité de la dette. Une quote-part des loyers versés par la puissance publique doit en effet pouvoir être minorée si la qualité de la maintenance n’est pas conforme aux engagements pris par la société de projet.

3   Dans ce dernier cas, une solution de référence consiste à émettre des asset-backed secutities (ABS) : un fonds de titrisation achèterait les portefeuilles de dettes senior garantis par les flux de revenus issus des infrastructures et financerait ces acquisitions en émettant lui-même des obligations de long terme standardisées de manière suffisamment abondante pour que le marché pour ces titres ait une liquidité suffisante.

4   Il faut se « surendetter » au début du projet pour pouvoir rémunérer les créanciers durant les premières années, placer la trésorerie pour ensuite tirer dessus au fur et à mesure de l’avancement des travaux. Le negative carry qui en résulte est d’autant plus important que les taux sont bas.


Share email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+