The Euro Area Crisis and the Two ECB

Charles Wyplosz Institut de hautes études internationales et du développement, Genève ; Centre for Economic Policy Research (CEPR), Londres. Contact : charles.wyplosz@graduateinstitute.ch.


Download PDF Format


Footnotes

1   Ce calcul, évidemment approximatif, évalue la perte de chaque année comme le produit du PIB réel et de l’écart de PIB, en utilisant les estimations de la Commission européenne. Ces sommes annuelles sont ensuite cumulées.

2   La crise à venir est décrite par Crockett (2000).

3   Une partie de cette section est basée sur Wyplosz (2008).

4   C’est l’impossibilité d’obtenir des liquidités suffisantes qui a conduit l’effondrement de Lehman Brothers un an plus tard.

5   La BCE supporte cependant le risque de contrepartie au cas où une banque commerciale viendrait à faire faillite et ne pourrait honorer son engagement de racheter le collatéral.

6   Par la suite, la Fed a changé son approche et adopté le principe de rémunération des réserves bancaires.

7   La dette publique japonaise est en forte augmentation depuis 2012.

8   Le taux de change réel de l’Irlande a atteint son maximum en 2008, donc avant la crise des dettes souveraines, et a depuis retrouvé un niveau normal.

9   Et ce d’autant plus que les deux risques sont probablement hautement corrélés.


Share email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+