Make SDRs the Main International Reserve Asset

André Icard Directeur général honoraire, Banque de France ; ancien directeur général adjoint, Banque des règlements internationaux. Contact : andreicard@wanadoo.fr.


This article aims at showing that, with limited institutional efforts, SDRs could be given a more prominent place within central bank international reserves and that such an evolution could generate a significant improvement in the functioning of the International Monetary System.

In contradiction with the ambitions laid out in the IMF Articles, SDRs have so far played a very limited role in international reserve composition. Yet, it proves to be a good instrument and using it more intensively could both facilitate the management of the global liquidity and alleviate the “Triffin dilemma”. However this would imply to make it more user- friendly and to transform it in a full-fledged market instrument, especially with the development of a specific market and the creation of a link between “Official” and “Private” SDRs. Even though such an evolution would necessitate no or a limited set of institutional arrangements, a good deal of political will would be required.


Download PDF Format


Footnotes

1   Dans le prolongement des conférences qu’elle a organisées en février 2010 et octobre 2011 et de l’Initiative du Palais royal (IPR) conduite par Michel Camdessus, Tommaso Padoa-Schioppa et Alexandre Lamfalussy (rapport de février 2011), la Fondation internationale Triffin (FIT) – nommée désormais Robert Triffin International – a constitué un groupe de travail sur ce thème, dont le rapport a été rendu public en mai 2014 : Using the Special Drawing Rights as a Lever to Reform the International Monetary System.

2   Sur ce thème, voir IPR (2011), section I.

3   Voir IPR (2011), section IV ; BRI, 85e rapport annuel 2014-2015, chapitre V.

4   Voir FIT (2014, §9).

5   Voir FIT (2014, §8).

6   Voir FIT (2014, §1).

7   Ces données sont approximatives, faute de statistiques officielles sur le sujet.

8   « Modification des règles relatives aux allocations générales et prêteur en dernier ressort » (article V) ; « Achats de DTS par le FMI et conditions de vente des DTS » (article XIX).

9   Voir FIT (2014, §7).

10   Le conseil d’administration du FMI traitera officiellement du réexamen vers la fin de 2015 pour une mise en œuvre éventuelle en septembre 2016.

11   Il peut être décidé que la révision du panier peut intervenir dans un délai à fixer inférieur à cinq années.


Share email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+