Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

The Euro Area in Search of Coordination

Agnès BÉNASSY-QUÉRÉ École d'économie de Paris, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; Conseil d'analyse économique. Contact : agnes.benassy@univ-paris1.fr.


Download PDF Format


Footnotes

1   Plus précisément, du Système européen de banques centrales.

2   Pondérer davantage les actifs publics les plus risqués reviendrait à exiger des banques qu'elles mettent en réserve des profits pour faire face à un éventuel défaut sur ces actifs.

3   La majorité inversée signifie qu'il faut une majorité qualifiée de pays pour ne pas appliquer les sanctions proposées par la Commission européenne.

4   On appelle ici politique budgétaire discrétionnaire la variation du solde financier corrigé du cycle d'activité, donc hors « stabilisateurs automatiques ».

5   Voir, par exemple, Bara et al. (2017).

6   Voir, par exemple, Dolls et al. (2014).

7   Encore ce solde n'était-il pas connu à l'époque en raison des problèmes statistiques révélés à la fin de 2009.

8   « Paquet législatif » composé de cinq règlements et d'une directive adoptés en octobre 2011.

9   La dernière catégorie (« déséquilibres excessifs » nécessitant l'activation de la procédure concernant les déséquilibres excessifs) est restée vide jusqu'à présent. La Grèce fait l'objet d'une procédure de surveillance séparée, dans le cadre des programmes du Mécanisme européen de stabilité.

10   La faible mise en œuvre des recommandations a été pointée par Alcidi et Gros (2015) et Darvas et Leandro (2015).

11   De la même manière qu'en matière macroprudentielle, l'« écart de Bâle » (écart du ratio de crédit à sa tendance de long terme) est examiné en premier, avant que ne soit développée une analyse appuyant ou au contraire relativisant la portée de cet indicateur.


Share email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+