Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Mutualism in the 21st century: a Reducer of Inequalities?

Michel Roux * Doyen honoraire, Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité. Contact : mi.ch.ro@orange.fr.
Ouafa OUYAHIA *** EconomiX, Université Paris Nanterre. Contact : ouafa.ouyahia@gmail.com.


Download PDF Format


Footnotes

1   Quand nous parlons des inégalités, nous faisons références aux inégalités économiques et sociales. La pauvreté n'est pas une mesure des inégalités. Il peut y avoir une fraction des inégalités moins importante dans les pays pauvres comparativement aux pays riches.

2   Ces associations ont passé en revue les tarifs applicables dans environ 135 établissements (hors banques en ligne), ce qui revient à la quasi-totalité de la banque de détail en France et en outre-mer.

3   Le profil du petit consommateur correspond à un panier de services sur un compte détenu par une seule personne et utilisant un nombre limité de services (CLCV).

4   Décret n° 2012-915 du 26 juillet 2012 relatif au contrôle de l'État sur les rémunérations des dirigeants d'entreprises publiques.

5   Le prêt locatif social (PLS) peut financer l'acquisition ou la construction de logements à usage locatif, ainsi que, le cas échéant, les travaux d'amélioration correspondants. Il n'ouvre pas droit à une subvention de l'État. Pour plus de détails, voir le site : http://www.logement.gouv.fr/pret-locatif-social.

6   Le prêt social locatif accession (PSLA) est un prêt conventionné consenti à un opérateur organisme (HLM, SEM, promoteur privé, etc.) pour financer la construction ou l'acquisition de logements neufs qui feront l'objet d'un contrat de location-accession. Pour plus de détails, voir le site : http://www.logement.gouv.fr/pret-social-location-accession.

7   À noter que le Crédit agricole et BPCE sont des banques hautement hybrides comparativement au Crédit mutuel et au Crédit coopératif. Leurs comportements se rapprochent davantage de celui des banques non coopératives.


Share email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+