Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

The Relationship between Savings and Credit: Reasons and Consequences of a Bicentennial Oblivion

André Babeau * Professeur des Universités. Contact : andre.babeau@free.fr.


Download PDF Format


Footnotes

1   Cette substituabilité est évidente dans l'instant ; elle peut aussi caractériser des situations plus durables de larges recours au crédit sur de longues périodes, générant des passifs dangereux, comme on l'a vu à l'occasion de la crise de 2008.

2   Il s'agit des « jubilés bibliques » dont certains se demandent s'ils ne devraient pas être réintroduits aujourd'hui sous une forme ou sous une autre (Goodhart et Hudson, 2018).

3   Du côté des actifs financiers, il est également clair que l'on a une meilleure compréhension des évolutions si, au lieu de ne considérer que les soldes nets, on connaît séparément le montant des dépôts et celui des retraits.

4   Le crédit à la consommation (coté ressources) et les remboursements qui y correspondent (côté emplois) n'étaient pas pris en compte. Le calcul des remboursements des crédits habitat était particulièrement fragile. Les transactions sur logements anciens n'étaient pas produites.

5   Pour les seuls crédits à l'acquisition de logement neufs, l'écart entre crédits autorisés et crédits utilisés est peut-être faible, mais il serait bon de pouvoir le montrer précisément en disposant des deux types de séries.

6   Modigliani (1965), Friedman (1976), Lucas (1995), Deaton (2015), Thaler (2017).

7   En France, les financiers semblent avoir été à cet égard moins myopes que les économistes. Selon Daniel Lebègue en effet, dans les années 1980, la Direction du Trésor estimait « à la louche » qu'un bon tiers de l'épargne des ménages était consacré au remboursement des emprunts.

8   Pour la France, il faut mentionner les travaux précurseurs de Sicsic et Pécha (1988) à la Banque de France. Pour le Royaume-Uni, on citera Muellbauer et Murphy (1989). Plus largement, les travaux de Jappelli et Pagano (1994) font autorité en ce domaine.

9   Depuis le 31 décembre 2017 s'applique dans la zone euro le règlement de la BCE du 18 mai 2016 relatif à la collecte de données sur le crédit et le risque de crédit. Il sera intéressant, dans quelque temps, de voir comment ce nouveau dispositif, baptisé « AnaCredit », est susceptible d'apporter une réponse à certaines des interrogations évoquées dans cet article.


Share email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+