Finance and Funding of Socially Useful Activities : a Perspective from « Located » Citizen's Finance

Pascal Glémain Maître de conférences-HDR, Université Rennes 2, LiRIS EA 7481 Univ-Rennes ; membre du Conseil scientifique international du CIRIEC, du Business Science Institute et du CERMI-CEB ULB.Contact : pascal.glemain@univ-rennes2.fr.


Download PDF Format


Footnotes

1   Placements de partage, capital-risque solidaire et fonds communs de placement comme outils, et l'Adie, France Active, les CIGALES, les clubs locaux d'épargne pour les femmes qui entreprennent (CLEFE), entre autres.

2    Nous comprenons ici par « site » le pont qui s'établit entre l'individu et la société tous deux ancrés dans un certain territoire vécu et perçu comme un lieu d'appartenance.

3   Nous considérons que ces modes de financement ne sont pas des alternatives ayant pour ambition de se substituer aux systèmes de financement locaux (souvent bancaires). Mais ce sont des systèmes de financement « autre » qui viennent les compléter ou bien couvrir les « creux bancaires » qu'ils ont générés.

4   Banques populaires Caisse d'épargne (BPCE), Crédit mutuel-CIC, Crédit agricole-LCL.

5   La participation au capital à l'entrée est de 100 euros (ticket). Ce sont des « titres participatifs » à cinq ans, avec une rémunération annuelle de 3,5 % à 4,5 %.

6   Voir le site : http://www.centre-francais-fondations.org/copy_of_news/la-fondation-de-lille-abrite-sa-premiere-fondation.


Share email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+