Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

French Mutual Banking Groups Ten Years After the Financial Crisis: Lessons and Observations

Jean-Noël Ory * Professeur des Universités en Sciences de Gestion, Université de Lorraine, CEREFIGE.Contact : jean-noel.ory@univ-lorraine.fr.


Download PDF Format


Footnotes

1   Les chiffres cités ici proviennent de calculs effectués par l'auteur sur données consolidées ; source : Bloomberg data base.

2   Source : Bloomberg data base.

3   La Tribune, 26 février 2011.

4   Voir le site : www.lapublicite.fr/la-publicite-et-les-banques/.

5   Voir le site : www.creditagricole.info.

6   À titre d'illustration, citons, pour le Crédit Mutuel, l'acquisition de la filiale allemande de Citigroup, le rapprochement avec Banco Popular en Espagne conduisant à la création, puis à l'acquisition de Targobank Espagne, le rachat de la banque du groupe Casino. Pour BPCE, la cession de Foncia et de la Marseillaise de Crédit, le désengagement partiel dans da filiale Coface et son introduction en bourse ; la recapitalisation, puis l'extinction de sa filiale Crédit Foncier. Pour le Crédit Agricole, la création d'une filiale commune avec la Société Générale en gestion d'actifs (Amundi) qui acquiert quelques années plus tard Pioneer Investments ; la création d'une filiale commune dans le crédit à la consommation en Espagne avec Bankia, sa prise de participation récente dans la compagnie d'assurances portugaise CNB Ceguros, etc.

7   Cf. le site www.natixis.com, communiqué de presse du 17 février 2013, et Les Échos, 18 février 2016.

8   La durée de la crise est une question qui fait débat, car elle fut multiforme. Nous avons considéré que la phase financière de la crise couvrait la période 2007-2011. Pour la suite de l'article, nous nommons période « post-crise financière » celle débutant en 2012 et s'étendant jusqu'en 2018. Sachant que des données s'avéraient non disponibles pour certains groupes bancaires pour l'année 2018, nous avons préféré, par souci d'homogénéité pour les comparaisons d'ordre statistique, raisonner sur la période 2012-2017.

9   Les produits financiers portant intérêt et inclus dans les revenus d'intérêt comprennent notamment les titres d'investissement, ceux adossés à des créances hypothécaires ou inclus dans le portefeuille de négociation (source : Bloomberg data base).

10   Ce poste inclut les commissions et les frais provenant de charges de services, frais de courtage, émission et revenus d'administration des frais de l'administration des prêts hypothécaires, créances sur cartes de crédit, prêts automobiles et autres prêts à la consommation et aux entreprises. Il inclut les frais de fiducie, de gestion et de banque d'investissement (définition et données, source : Bloomberg data base).

11   À titre d'exemple, au Crédit Mutuel, « la banque de détail regroupe le réseau des fédérations régionales du Crédit Mutuel et celui des banques régionales du CIC. Ce secteur inclut également une partie des activités spécialisées dont les produits et les services sont commercialisés dans le réseau comme le crédit-bail, l'affacturage, les métiers de l'immobilier (investissement, aménagement, gestion, distribution, promotion) et la gestion collective des produits distribués dans le réseau » (source : rapport financier 2017, p. 8).

12   Spread d'intérêt net : produit d'intérêt sur actifs portant intérêts moins charge d'intérêt sur dette portant intérêt (source : Bloomberg).

13   Marge d'intérêt nette : revenus d'intérêt nets/moyenne des actifs productifs sur les deux dernières années (source : Bloomberg).

14   Notons cependant qu'au sein du groupe Crédit Agricole, LCL a particulièrement subi cette réduction des marges d'intérêt (affichant même un revenu d'exploitation en baisse en 2016) et qu'il pâtit plus que les Caisses régionales d'un segment d'activité très essentiellement tourné vers « le particulier » et non vers les entreprises, et moins générateur de commissions

15   Le ratio d'efficience est calculé comme suit (source : Bloomberg Data base) : charges d'exploitation/(revenus d'intérêt nets + commissions et frais perçus – commissions et frais payés + gains/pertes du compte de négociation + gains/pertes sur investissements + autres gains/pertes) × 100.

16   Marge d'exploitation = résultat d'exploitation/PNB (source : Bloomberg data base).

17   Il faut cependant noter que pour 2018, le groupe Crédit Agricole afficherait un ratio d'efficience bien meilleur, puisque étant de l'ordre de 65 % (source : Bloomberg data base).

18   L'illustration la plus significative de la méconnaissance du modèle coopératif et la menace la plus pressante ont sans doute été, durant un temps, la remise en question par le Comité de Bâle de la qualité des parts sociales en tant que « noyau dur » des fonds propres prudentiels.

19   Cf., par exemple, la menace proférée par une quinzaine d'entreprises de quitter le Crédit Agricole si le groupe venait fermer l'agence et retirer le distributeur de billets à Varennes Saint Sauveur (Le journal de Saône et Loire, 12 octobre 2018).

20   Cf. notamment : « Visé par une enquête de la Commission européenne, Crédit Agricole creuse ses pertes en Bourse », Trading Sat, 20 décembre 2018.

21   Cf. notamment Les Échos et La Tribune, 19 décembre 2018.

22   Cf. notamment l'interview donnée le 7 mars 2017 au Figaro Économie par Jean-Pierre Denis, président du groupe Crédit Mutuel Arkea, et l'article de Libération du 7 février 2018 faisant état de dépôt de plaintes et de la saisine du Conseil d'État.

23   Dans ce contexte de tâtonnement, le Crédit Agricole cherche ainsi à repositionner B-forBank, sa banque en ligne, dont elle voudrait élargir la base. Il a au préalable fallu la recapitaliser malgré certaines objections des banques régionales. À l'inverse, BPCE a renoncé à lancer en France la néobanque allemande Fidor (La Tribune, 1er novembe 2018).


Share email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+