Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Are Cooperatives Banks More Resilient? A Comparative Analysis of Cooperative and Non-Cooperative Banks between 2005 and 2014

Esther Jeffers * Professeure, Département d'économie, Université de Picardie et CRIISEA. Contact : esther.jeffers@u-picardie.fr.
Ouafa OUYAHIA *** EconomiX, Université Paris Nanterre. Contact : ouafa.ouyahia@gmail.com.
Guillaume BAZOT * LED, Université Paris 8. Contact : gbazot@gmail.com.


Download PDF Format


Footnotes

1   Afin de construire la variable SYST nécessaire à l'étude des effets croisés entre mutualisme et caractère systémique des banques, nous nous sommes appuyés sur le rapport de l'Autorité bancaire européenne énumérant la liste des banques globalement et localement systémiques. Ces banques sont jugées systémiques en fonction d'un certain nombre de critères tenant compte, au-delà de la simple taille du bilan, du risque que fait courir une banque pour la stabilité du système financier du pays de rattachement en cas de défaut. En ce sens, les banques systémiques sont le plus souvent universelles et de grande taille (https://www.eba.europa.eu/-/eba-discloses-first-list-of-o-siis-in-the--1).

2   Notons que nous contrôlons tacitement pour les caractéristiques fixes nationales à travers l'ajout d'effets fixes bancaires.

3   Les résultats sont disponibles sur demande aux auteurs.


Share email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+