Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

The Regional Financial Integration in Maghreb and the Operational Activation of the Maghreb Bank for Investment and Foreign Trade

Sami MOULEY * Chief Economist, directeur, Pôle des études économiques et de la coopération, Banque maghrébine d'investissement et de commerce extérieur (BMICE) ; professeur de finance internationale, Université de Tunis. Contact : sami.mouley@gmail.com.
Noureddine ZEKRI ** Directeur général, BMICE.


Download PDF Format


Footnotes

1   Alors que la volatilité macroéconomique a un effet négatif sur la croissance économique, de nombreuses études empiriques ont montré que l'intégration et l'ouverture financière internationale tendent à renforcer l'incitation à adopter des politiques macroéconomiques prudentes et à rechercher une plus grande stabilité économique et financière, avec des impacts positifs sur les sentiers de croissance (Obstfeld, 1998 ; Obstfeld et al., 2005 ; Spiegel, 2009).

2   Le total des actifs du secteur bancaire en Algérie est de l'ordre de 74,4 % du PIB (fin 2016) en raison de l'importance des dépôts du secteur des hydrocarbures (86,6 % du total des dépôts). La part des banque publiques dans le total des actifs des banques s'établissait à 87 % et celle des deux plus grandes banques à près de la moitié des actifs du secteur. En Libye, une douzaine de banques représentent 81 % du total des actifs du secteur financier. Au Maroc, le secteur bancaire gérait un total d'actifs représentant 120 % du PIB en 2017, contre 108 % en 2008. La part des trois premières banques dans le total des actifs du système bancaire s'élève à 65,4 %. En Mauritanie, la part des trois premières banques dans le total actif du système bancaire s'élève à 42 %. En Tunisie, les banques résidentes accaparent 92 % des actifs bancaires, 93 % des crédits et 97 % des dépôts.

3   L'indice est calculé sur la base des restrictions de jure sur les mouvements de capitaux. Il est basé sur des variables dummy binaires qui codifient l'ensemble des restrictions sur les transactions financières transfrontalières qui apparaissent dans la classification de jure des rapports annuels du FMI (IMF's Annual Reports on Exchange Arrangements and Exchange Restrictions).

4   Les Trilemma indexes quantifient des degrés de conformité ou d'atteinte des trois dimensions du triangle de Mundell, en l'occurrence, l'autonomie de la politique monétaire, la stabilité du taux de change et l'ouverture financière. Une actualisation est disponible (de 1960 à 2014) dans Aizenman et al. (2015a).

5   D'autres indicateurs de libéralisation financière sont aussi utilisés dans la littérature (voir à ce titre, Schindler, 2009 ; Quinn et al. 2011 ; Klein, 2012 ; Fernández et al. 2015).

6   L'indice de développement du système financier utilise les bases de données internationales pour mesurer le développement des institutions financières (banques, assurances, fonds de pension, etc.) et du marché des capitaux (marché des titres et marché des obligations) selon trois critères : la profondeur, la facilité d'accès et l'efficience du marché (Sahay et al., 2015 ; Katsiaryna, 2016). L'indice est normalisé pour que sa valeur soit comprise entre 0 et 1 (meilleur développement).

7   Cette étude utilise les données mesurant les restrictions de facto sur les mouvements financiers (entrants et sortants) pour 100 pays pour la période 1995-2013, pour dix catégories différentes d'actifs, telles que relevées dans les rapports annuels AREAER (Annual Report on Exchange Arrangements and Exchange Restrictions) du FMI. L'objectif est de montrer que l'espace Maghreb demeure relativement fermé aux mouvements de capitaux. Les informations publiées par le FMI indiquent trois possibilités : non disponible, 0 en cas d'absence de restrictions (ou de demandes de simples déclarations ou d'enregistrements) et 1 s'il existe des conditions telles que des autorisations ou des plafonds. Les restrictions concernent dix différentes catégories de flux financiers. Pour chaque catégorie, les restrictions peuvent concerner soit le statut (résident ou non résident) de l'émetteur et du réceptionnaire ainsi que le sens de la transaction financière. Trois pays de l'UMA sont présents dans la base de données : Algérie, Maroc et Tunisie.

8   Le classement du World Economic Forum (WEF) se base sur douze piliers regroupés en trois domaines : (1) les fondamentaux (basic requirements) que forment quatre piliers : les institutions, l'infrastructure, l'environnement macroéconomique, la santé et l'enseignement primaire ; (2) les facteurs d'efficience (efficiency enhancers) constitués de six piliers : l'enseignement supérieur et la formation, l'efficience du marché des biens, l'efficience du marché du travail, le développement du marché financier, l'aptitude technologique et la taille du marché ; (3) les facteurs d'innovation et de sophistication (innovation and sophistication factors) avec les deux piliers de la sophistication des affaires et de l'innovation. En outre, le WEF a introduit un nouvel indice de compétitivité durable qui tient compte de deux nouveaux piliers d'ajustement, la soutenabilité sociale et le développement durable.

9   Au niveau du pilier 6, l'indicateur de prévalence des barrières non tarifaires (indicateur 6.09), et notamment les obstacles non techniques au commerce, et l'indicateur des règles qui restreignent les IDE (indicateur 6.12), et notamment les mesures de contrôle des changes, montrent que les réglementations des changes actuelles dans la région demeurent un obstacle majeur dans la pratique des affaires (Mouley, 2017a, 2017b).


Share email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+