Evolution of Foreign Currency Bond Issuance and the New Challenges Revealed by the Covid-19 Pandemic

Gong Cheng * Économiste senior, Office de représentation pour l'Asie-Pacifique, Banque des règlements internationaux (BRI). Contact : gong.cheng@bis.org. Les points de vue exprimés dans cet article sont ceux de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement l'avis de la BRI. L'auteur remercie Mohammed Chahad, Benoît Mojon, Ilhyock Shim et Édouard Vidon pour leurs commentaires instructifs, et Jimmy Shek et Taejin Park pour leur excellente assistance de recherche.


We present here the evolution of foreign currency bond issuance in emerging market economies after the global financial crisis, with an emphasis on regional disparities. Between 2011 and 2019, emerging market economies have significantly reduced their dependence on foreign currency financing and have turned to local currency borrowing in domestic and international debt markets. Although local currency-denominated debt eliminates currency mismatches for the borrowers, a negative feedback loop between exchange rates and yields of local currency bonds could impair the exposures of foreign investors and lead to massive capital reversal. Developing local currency debt markets with a strong domestic investor base could be a long term structural solution for emerging market economies to consider.


Download PDF Format


Footnotes

1   Dans la suite de l'article, on va utiliser principalement le terme de « pays émergents » et parfois le terme de « pays en développement » d'une manière interchangeable. En ce qui concerne les graphiques, les pays dont les données sont utilisées sont précisés dans les notes d'explication.

2   Dans la suite de l'article, la dette souveraine se limite à la dette émise par un gouvernement. La dette des entreprises publiques n'en fait pas directement partie, mais pourrait l'être sous forme d'une dette contingente de l'État.

3   En juin 2020, l'encours des titres de dette en monnaie locale en Asie émergente a atteint 17,2 trillions de dollars, représentant plus de 14 fois le niveau de 2002 et 91,6 % du PIB régional (BAD, 2020).

4   L'ASEAN+3 comprend les dix pays membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (Association of Southeast Asian Nations, ASEAN) (la Birmanie, le Brunei, le Cambodge, l'Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour, la Thaïlande, le Timor oriental et le Vietnam) et les trois puissances économiques en Asie de l'Est (la Chine, la Corée du Sud et le Japon).

5   L'indice EMBI Global calcule les rendements des instruments de dette externe en devise d'un nombre de pays émergents commercialisés sur les marchés secondaires. L'indice GBI Global mesure les rendements de la dette en monnaie locale émise par les gouvernements d'un certain nombre de marchés émergents (le Brésil, le Chili, la Colombie, la Hongrie, l'Indonésie, la Malaisie, le Mexique, le Pérou, les Philippines, la Pologne, la Roumanie, la Russie, l'Afrique du Sud, la Thaïlande et la Turquie).


Share email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+