The 100 % Reserve Reform, Calamity or Opportunity?

Christian Pfister * Chargé de cours, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Sciences Po.Contact : christian.pfister@banque-france.fr. L'auteur s'exprime en son nom personnel. Ses propos n'engagent pas l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ou Sciences Po. Il remercie Françoise Drumetz, Roger Sandilands, Nicolas de Sèze ainsi qu'un rapporteur anonyme pour leurs remarques et reste responsable de toute erreur.


This article considers the various 100 % Reserve plans that have appeared since the interwar period and have been adapted in the following period. In all formulations of those schemes, Government liabilities (cash, central bank reserves and short-term Treasuries) back banks' sight deposits. The article briefly presents the six categories of plans. It highlights their common features as well as their differences, showing that the differences are more numerous than the common features. The criticisms voiced against the different formulations of 100 % Reserves are exposed. In spite of these criticisms, the article shown that the 100 % Reserve reform is becoming topical, with recent private sector, central banks and political initiatives that relate to it. Overall, the 100 % Reserve reform does not appear as a meaningful opportunity to improve the functioning of banking systems. Furthermore, at least, one of its variants could easily turn into a calamity. Fortunately, it is not that variant that is getting more topical.


Download PDF Format


Footnotes

1   Répondant à des préoccupations identiques, la proposition de Currie (1934) en faveur du 100 % réserves, formulée indépendamment du Chicago Plan, peut en être rapprochée (Sandilands, 2004).

2   Soddy (1926) est souvent mentionné comme un précurseur de la SM.

3   Dans le cadre de la votation suisse sur la SM, dite « Monnaie pleine » ou « Vollgeld », le 10 juin 2018, des membres du personnel politique et des banquiers centraux ont également fait des déclarations (voir, par exemple, Jordan, 2018).

4   Fisher (1936) fait une erreur similaire lorsqu'il envisage que « la plus grande partie de la dette de l'État pourrait être remboursée presque du jour au lendemain lorsque la banque centrale achèterait des titres publics détenus par les banques pour leur fournir les réserves nécessaires à la couverture des dépôts à vue : il néglige que les réserves sont une exigibilité du bilan consolidé du Trésor et de la banque centrale ».

5   Gérer un corridor de taux d'intérêt afin de limiter la volatilité du taux d'intérêt rendrait l'offre de réserves endogène, comme dans le cadre standard de mise en œuvre de la politique monétaire (Drumetz et al., 2015).

6   Libra projette d'émettre plusieurs dénominations monodevises en plus de la Libra-panier originellement prévue (Libra, 2020).

7   Voir, par exemple, le mémorandum du Comité des Services Financiers de la Chambre des Représentants (2020), qui se réfère à des initiatives similaires au Sénat, et Ricks et al. (2020).


Share email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+