Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

The Italian Cities Renaissance and the Mediterranean (xve-xvie siècles)

Angelo Riva *** European Business School, Paris ; Paris School of Economics. Contact : angelo.riva@ebs-paris.com.


Download PDF Format


Footnotes

1   Dans un article provocateur en réaction au concept de Proto-Renaissance de Panofsky, Lopez évoque le xe siècle comme berceau de la Renaissance si, par ce terme, on souhaite indiquer « revival, new birth or, indeed, new conception » ( Lopez, 1951 ; Panofsky, 1960). Cette approche amènera Lopez à identifier la révolution commerciale du xe au xive comme le moment qui inaugure la longue période de prépondérance européenne dans le monde (Lopez, 1976).

2   Philippe II est né en 1527, monté au trône en 1555 et mort en 1598. Roi d'Espagne, il est le maître d'un vaste Empire qui va des possessions espagnoles en Amérique, au Portugal, à Naples et en Sicile. Il est le seigneur des Pays-Bas, duc de Milan et archiduc d'Autriche.

3   Nous nous référons dans cet article à l'édition de 1993 (Braudel, 1993).

4   Encore récemment, dans cette perspective (Abulafia, 2008).

5   Pour une vision d'ensemble et synthétique de l'histoire politique et sociale de la Méditerranée, voir : Carpentier et Lebrun (1998) ; Norwich (2008).

6   Pour une synthèse récente sur le quatrième sommet du Quadrilatère, Milan, cf. de Luca (2012) et la bibliographie citée. Nous ne traitons pas ici de Milan car c'est une ville moins engagée que les autres trois villes dans le commerce marin.

7   Wallerstein (1974, 1980, 1989, 2011). Wallerstein devient le directeur du Fernand Braudel Center for the Study of Economies, Historical Systems and Civilizations de la State University of New York.

8   Pour une récente revue de la littérature sur le concept de globalisation et ses origines historiques, voir de Vries (2010).

9   À cette époque, les côtes de la Méditerranée orientale étaient partagées entre le Sultanat Mamelouk, entité politique aux anciennes traditions marchandes qui règne sur le Liban, la Syrie jusqu'à l'Égypte, et l'Empire turc, bien plus hostile aux marchands italiens. Le Levant correspond au Sultanat Mamelouk.

10   Dans sa forme plus simple, la lettre de change se fonde sur un réseau de marchands-banquiers correspondants, qui acceptent ou avancent des sommes dans une ville pour les payer (ou rembourser) dans une autre ville à une date ultérieure et, normalement, dans une autre devise. Son usage est ainsi strictement lié à l'existence de marchés de change qui fixent les taux de change entre les monnaies concernées.

11   D'autres explications ont été avancées. Par exemple, selon Pomeranz, la « grande divergence », c'est-à-dire le développement différentiel et l'emprise européens ne seraient commencés qu'entre le xviiie et le xixe siècle à la suite de l'exploitation de mines de charbon favorablement situées et d'un accès aisé à la terre du Nouveau Monde, ce qui aurait assoupli les contraintes européennes en termes de ressources (Pomeranz, 2000).

12   La finance et le commerce florentins entre le xive siècle et le xvie siècle ont fait l'objet d'une large bibliographie dont voici quelques références en langue anglaise : de Roover (1954, 1976, 1999) ; Goldthwaite (1987, 2009) ; McLean et Padgett (1997) ; Padgett et McLean (2002, 2006, 2011). Pour une analyse des réseaux florentins dans la Méditerranées orientale au xve siècle, voir : Apellaniz (2015) ; González Arévalo (2015).

13   En particulier le système de l'incanto des galées de marché, un système efficace de formation de sociétés pour les entreprises commerciales navales solidement organisé par l'État vénitien, permet l'essor de la flotte et du commerce vénitien (Stöckly, 1995).

14   Pour une synthèse récente sur les institutions financières vénitiennes, voir Pezzolo (2013).

15   À partir de 1479, Venise contrôle seule l'île de Chypre d'où elle a chassé les Génois.

16   Environ 100 tonnes par an au xvie siècle, 270 tonnes par an au xviie siècle et 315 tonnes par an au xviiie siècle (de Zwart et van Zanden, 2018).

17   Cette expression vient de l'expérience des Pays-Bas dans les années 1960 quand des importants gisements de gaz ont été découverts dans le pays. L'exportation de gaz a provoqué une forte appréciation de la monnaie qui a mis en difficulté l'industrie du pays.

18   Dans la première partie du xvie siècle, la France et l'Espagne se font la guerre à maintes reprises, notamment en Italie.

19   Au xvie siècle, le pourcentage d'argent américain qui reste en Europe est relativement élevé par rapport aux siècles suivants, notamment à cause des guerres espagnoles (de Zwart et van Zanden, 2018, p. 37).

20   Pour une synthèse récente sur les institutions financières génoises, voir Marsilio (2012).

21   Sur le financement de la Couronne espagnole par les banquiers génois et les dynamiques de ses défauts sériels, voir Drelichman et Voth (2008a, 2010, 2015, 2016).

22   Le scudo di marco était calculé sur la base d'un panier de cinq monnaies : celles de Gênes, Venise, Milan, Naples et Castille.


Share email Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+