Aide publique au développement et lutte contre la pauvreté : vers une allocation optimale ?

Jacky Amprou
Lisa Chauvet
Marcel HIPSZMAN Ancien adjoint au délégué interministériel à l'économie sociale.


Jacky Amprou et Lisa Chauvet présentent en premier lieu l'état des réflexions sur l'allocation optimale de l'APD entre les différents pays bénéficiaires. Avec la priorité mise par la communauté internationale à l'objectif de réduction de la pauvreté, le débat sur le choix des critères et des modèles les plus appropriés pour allouer l'aide a pris une nouvelle ampleur. Cette approche normative soulève cependant de nombreuses questions. Faut-il privilégier l'affichage de règles ou conserver au mode de distribution une flexibilité et un certain caractère discrétionnaire ? Sous quel mode l'aide est-elle la plus efficace pour réduire la pauvreté : indirectement, en favorisant la croissance, ou plus directement, à travers des politiques de redistribution ? Faut-il favoriser une certaine équité, au bénéfice des pays les plus pauvres, ou l'efficacité, au bénéfice des pays les mieux gérés ?

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+