Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

L'agriculture : un secteur clé pour la lutte contre la pauvreté

Bénédicte Hermelin


Bénédicte Hermelin rappelle que la valorisation par les pays les moins avancés (PMA) de leur potentiel agricole constitue un facteur clé de la lutte contre la pauvreté, notamment pour réduire la proportion de la population qui souffre de la faim, premier des objectifs du millénaire. Les trois quarts des 815 millions d'êtres humains des pays en développement qui souffrent de la faim sont des paysans. Elle analyse les carences des politiques agricoles et les caractéristiques des marchés qui expliquent cette situation. L'accord agricole de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) de 1994 n'a pas permis d'inverser la tendance, et tout reste à faire dans le nouveau cycle de négociations après la conférence de Hong-Kong. La fin programmée des subventions aux exportations agricoles n'aura d'effets positifs que si les soutiens à l'agriculture qui les remplaceront évitent le déversement des excédents agricoles sur les marchés mondiaux : un choix structurant pour les pays développés. Outre une nouvelle orientation des négociations commerciales, l'auteur appelle à une augmentation de l'investissement dans l'agriculture des pays les plus pauvres, et notamment de l'APD qui a beaucoup baissé au profit de l'aide alimentaire et de l'aide d'urgence : il faudra la double volonté politique des pays en développement et des pays du Nord.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+