Typologie et motivations des grandes fortunes philanthropiques européennes

Marc Abélès Directeur, Laboratoire d’anthropologie des institutions et des organisations sociales, CNRS - EHESS (École des hautes études en sciences sociales).
Directeur, BNP Paribas Wealth Management.
Responsable, Offre philanthropie, BNP Paribas Wealth Management ; directrice, Fondation de l’orangerie pour la philanthropie individuelle et conseil en philanthropie.

François Debiesse
Nathalie Sauvanet
Adrien Faudot Doctorant au CREG, université Grenoble-Alpes. Contact : adrien.faudot@univ-grenoble-alpes.fr
Tracfin Traitement du renseignement et action contre les circuits financiers clandestins (cellule française de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme)


Marc Abélès, François Debiesse et Nathalie Sauvanet présentent leur étude des motivations des grandes fortunes philanthropiques européennesà partir d’une enquête sur 63 acteurs européens. Deux approches de la philanthropie coexistent

Marc Abélès, François Debiesse et Nathalie Sauvanet présentent leur étude des motivations des grandes fortunes philanthropiques européennesà partir d'une enquête sur 63 acteurs européens. Deux approches de la philanthropie coexistent : une approche passionnée et une approche raisonnée, parfois mélangées. Les valeurs, telles la famille et la religion, sont au coeur de la philanthropie européenne, qui privilégie aussi une certaine discrétion. Une typologie permet de distinguer sept profils : le croyant, l'humaniste, l'activiste, l'héritier, le passionné, le venture philanthropist et l'entrepreneur. Des différences importantes existent selon les pays européens, ainsi en Espagne et en Italie, voire même selon les régions (forte spécificité du Nord et de la région flamande). Le bénévolat est important, éventuellement déconnecté du projet philanthropique. L'échange d'expériences et la constitution de réseaux sur des problématiques communes devraient se développer à l'avenir.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+