Entrepreneuriat social : de nouvelles solutions pour sortir de la crise

Amandine Barthélémy Maître de conférences, Sciences Po Paris ; expert associé, Institut de l’innovation et de l’entrepreneuriat social, ESSEC ; cofondateur de Odyssem, une agence dédiée au développement de l’innovation sociale.
Expert associé, Institut de l’innovation et de l’entrepreneuriat social, ESSEC ; cofondateur de Odyssem.
Fonctionnaire international auprès des Nations unies ; chargée de mission, département Questions sociales, Centre d’analyse stratégique (en 2012).
Maître de conférences, Sciences Po Paris ; expert associé, Institut de l’innovation et de l’entrepreneuriat social, ESSEC ; cofondateur de Odyssem.

Sophie Keller
Caroline Lensing-Hebben
Romain Slitine
Carlos García Paret Économiste, WWF France. Contact : garparca@yahoo.es
Santiago Lorenzo Représentant de l’Initiative globale Énergie Climat du WWF. Contact : slorenzoswwfmex.org
Céline Grislain-Letrémy CREST (Centre de recherche en économie et statistiques) ; université Paris-Dauphine. Contact : celine.grislain.letremy@ensae.fr.


Amandine Barthélémy, Sophie Keller, Caroline Lensing-Hebben et Romain Slitine présentent une nouvelle variété d’entreprise émergente au niveau mondial, l’entreprise sociale, entreprise à fi nalité sociale ou sociétale à lucrativité

Amandine Barthélémy, Sophie Keller, Caroline Lensing-Hebben et Romain Slitine présentent une nouvelle variété d'entreprise émergente au niveau mondial, l'entreprise sociale, entreprise à fi nalité sociale ou sociétale à lucrativité limitée, qui apparaît particulièrement adaptée en cette période de crise pour répondre à la multiplication des besoins sociaux dans un contexte de ressources publiques rares. Ces nouveaux acteurs, comme le montrent les exemples cités, ont des objectifs très variés. Ils doivent aujourd'hui, pour changer d'échelle, diversifier leurs sources de financement, mieux interagir avec l'économie classique et démontrer leur impact social grâce à une amélioration des outils d'évaluation et des indicateurs de performance sociale. Les auteurs préconisent aussi des politiques publiques fortes encourageant ces nouvelles formes de financement, soutenant l'innovation sociale, suscitant des vocations à travers le système éducatif. De nouveaux partenariats innovants avec les entreprises classiques pourront assurer des fertilisations croisées permettant de maximiser l'impact social des projets.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+