Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Les entreprises françaises et la RSE

Michel Vigier Gérant de portefeuilles " éthiques "


Michel Vigier dresse un bilan des pratiques des entreprises françaises en matière de RSE. La loi NRE (nouvelles régulations économiques) et Grenelle 1 ont entraîné une forme de révolution en introduisant le reporting sociétal dans les rapports annuels.

Michel Vigier dresse un bilan des pratiques des entreprises françaises en matière de RSE. La loi NRE (nouvelles régulations économiques) et Grenelle 1 ont entraîné une forme de révolution en introduisant le reporting sociétal dans les rapports annuels. Au plan qualitatif, les notes obtenues par les grandes entreprises apparaissent moyennes, mais en amélioration continue, et la mobilisation paraît plus faible dans les entreprises plus petites. De leur côté, si les volumes d'ISR ont spectaculairement augmenté, l'approche française en matière d'ISR paraît peu contraignante : les actions ne représentent que 21 % du total et l'approche best in class, le plus souvent retenue, est peu sélective. Grenelle 2 a certes introduit de nouvelles obligations qui élargissent les obligations de reporting et introduisent la vérification indépendante, mais les entreprises respectent diffi cilement les délais et supportent mal les coûts induits par l'application de la loi. Une réponse au risque de démobilisation devrait provenir d'une plus grande vigilance de la société civile à travers les campagnes militantes des ONG, comme dans les pays anglo-saxons, ce qui renvoie à un changement de culture des entreprises vis-à-vis de celles-ci.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+