Écarts d'inflation et soutenabilité de la zone euro : les enseignements des indicateurs des conditions monétaires

Nabil Maâlel
Olfa Zarrad
Laurence Scialom et


L’existence d’écarts d’inflation au sein de la zone euro est un phénomène préoccupant. Des niveaux d’inflation divergents au sein d’une union monétaire entraînent des écarts de taux d’intérêt réel parmi

L'existence d'écarts d'inflation au sein de la zone euro est un phénomène préoccupant. Des niveaux d'inflation divergents au sein d'une union monétaire entraînent des écarts de taux d'intérêt réel parmi les pays membres, qui sont susceptibles d'exercer un effet déstabilisateur sur les économies nationales, en contribuant à entretenir les écarts d'inflation et de production. Mais les effets du taux d'intérêt réel peuvent être contrecarrés par le canal du taux de change effectif réel. Ce papier vise à tester l'impact des variations du taux de change effectif réel sur les écarts de production au sein des pays membres de la zone euro. Nous utilisons à cet effet la version standard des indicateurs des conditions monétaires (ICM) qui traduit l'action conjointe des variations du taux d'intérêt et du taux de change sur le niveau d'activité ou l'inflation. Les résultats révèlent une certaine compensation entre les conditions monétaires internes (taux d'intérêt) et externes (taux de change) dans beaucoup de pays membres.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+