Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Bourses et autres institutions des marchés de valeurs mobilières

Yves Flornoy Ancien président du Comité des Bourses de la C.E.E.


La mise en place progressive du réseau IDIS qui permettra aux douze bourses de la Communauté de confronter en temps réel les éléments de marché (cours, quantités, offres, demandes) des 250 valeurs européennes cotées simultanément sur

La mise en place progressive du réseau IDIS qui permettra aux douze bourses de la Communauté de confronter en temps réel les éléments de marché (cours, quantités, offres, demandes) des 250 valeurs européennes cotées simultanément sur au moins deux bourses, se heurte à différents obstacles tenant aux spécificités existant encore sur chacune des douze bourses en matière de :
- méthodes de confrontation de l'offre et de la demande (marchés d'enchères, marchés continus) ; - modes de négociation (au comptant ou à terme) ;
- systèmes de cotation (marchés à la criée, procédure écrite, relevé des ordres sur support informatique approprié) ;
- statut des intermédiaires de bourse (agents, principals, market makers, courtiers, banquiers).
Pour atteindre dès que possible l'objectif assigné au réseau IDIS : permettre de savoir à chaque instant à quelle bourse on peut négocier aux meilleures conditions, il a été convenu que chaque bourse conserverait son identité propre, l'adaptant aux disciplines du réseau, et, si besoin, mettrait en place les interfaces provisoires nécessaires.
S'il est devenu évident que seules les techniques de marché continu permettront aux bourses de soutenir la concurrence dans le cadre d'un marché tendant à se globaliser, la question reste posée de savoir si la formation de la succession des cours cotés en marché continu doit être dirigée par le flux des ordres des clients au fur et à mesure qu'ils sont exprimés, ou bien si elle doit être dirigée par les prix d'achat et de vente proposés par les market makers.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+