L'histoire au présent L'Europe sans barrière de Jacques Coeur, cinq siècles avant le Traité de Rome

Jean-Marie Thiveaud Conseiller du président de l\'AEF, Conseiller scientifique, Cabinet du ministre de l\'Economie, des Finances et de l\'Industrie


Alors que l'on déplore le manque d'unité financière européenne, Jean-Marie Thiveaud nous rappelle ici que jamais jusqu'à la création de la CEE, l'Europe n'a connu une unité financière comparable à celle des derniers temps du Moyen âge, vers 1450. Lentement élaboré depuis le XIIIème siècle, sur les chemins marchands et les places des foires, le double ensemble commercial et financier a tissé sur l'Europe un réseau complexe de transactions et d'interdépendances, dont le maillage serré couvre le vieux continent, de la mer du Nord aux rivages d'Égypte, de l'Atlantique à l'Ukraine. L'auteur s'appuie ici sur un bref extrait de l'une des pièces du procès de Jacques Cœur pour illustrer cette communauté des marchands et financiers de l'Europe du XVème siècle. Ce texte mat ainsi en lumière les deux grands instruments traditionnels qui vont connaître un essor et une diffusion multiséculaires : la « cédulle » ou « obligation » et la « lettre de change ».

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+