Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Regroupements d'entreprises et juste valeur

Dominique Thouvenin Associé Ernst and Young, représentant français à l'EFRAG


Historiquement deux méthodes de comptabilisation des regroupements étaient possibles : le pooling et l’acquisition. Dans le pooling, les valeurs comptables des actifs et des passifs sont conservées et aucun goodwill n’est comptabilisé. La méthode de l’acquisition

Historiquement deux méthodes de comptabilisation des regroupements étaient possibles : le pooling et l'acquisition.
Dans le pooling, les valeurs comptables des actifs et des passifs sont conservées et aucun goodwill n'est comptabilisé. La méthode de l'acquisition s'inscrit dans le modèle du coût historique même si les actifs et passifs acquis sont comptabilisés à leur juste valeur : l'entité acquise est comptabilisée à son coût. Ce coût est réparti entre les actifs et les passifs sur la base de leur juste valeur, le solde étant comptabilisé en goodwill.
Ces deux méthodes ont des impacts significatifs et différents sur les bilans et les performances. Les normalisateurs ont donc décidé la suppression du pooling.
Par ailleurs, le FASB et l'IASB ont entrepris de faire évoluer la méthode de l'acquisition du coût historique vers la juste valeur. Il conviendra d'analyser ce projet pour évaluer les avantages pour les utilisateurs et les complexités ou les inconvénients pour les préparateurs.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+