Déclin d'un marché à terme, le cas du café et du cacao à Paris

G. Gallais-Hamonno
M. Diarra
R. Njiki
Beatriz Gonzàlez
Dominique Carrel Billiard


Les marchés à terme servent en premier lieu d'assurance contre les fluctuations des prix. En dépit de ce rôle important, les marchés à terme de café et de cacao sont en déclin et sur le point de disparaître à Paris, faute d'un nombre suffisant de transactions. L'article explique empiriquement les raisons de ce phénomène par une inefficacité de ce marché qui provoque un processus cumulatif de réduction des opérations.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+