Taux de change du rouble et dualité des marchés

Nathalie Ricoeur


L'article s'intéresse à l'articulation entre le taux de change du rouble et stabilisation monétaire. Il relève le dérapage des objectifs de la politique de détermination du taux de change du rouble qui, initialement concentrés sur la restauration et la rationalité et l'efficacité du commerce extérieur, se sont fixés sur la nécessité du rétablissement de la confiance dans la monnaie. Il propose une interprétation macroéconomique de l'écart entre le taux de change officiel et celui des marchés libres et s'interroge sur la perversité du système de double circuit d'échange de devises. L'article conclut à l'entière disparition des marges de manœuvre dans la politique de change et à la fatalité d'une unification rapide des taux de change, reflétant l'état de confiance dans le rouble.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+