Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Taille optimale pour les banques

Vittorio Conti
Mauro Maccarinelli
François Jonchère


Le paysage financier mondial s'est bien modifié dans les dernières années et les banques n'ont pas échappé à ces profondes mutations : elles se sont regroupées pour réduire les coûts mais doivent en même temps préserver une certaine flexibilité. Se pose alors la question de la taille optimale de l'activité bancaire. L'article évoque des arguments théoriques liés aux économies d'échelle et d'envergure mais il reconnaît que les études empiriques ne parviennent pas à leur donner tort ou raison. D'après un échantillon de 800 banques de pays de l'OCDE, il montre que le rôle de la dimension dans les efforts de restructuration des banques ne peut pas être perçu uniquement en analysant les relations de la dimension avec les coûts et la rentabilité. La dernière partie de cet article conclut néanmoins sur le rôle stratégique de la taille pour une banque.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+