Capitalisation et répartition pures ou impures

Paul Maillard


Capitalisation et répartition cohabitent dans de nombreux pays ; l'article décrit donc de quelle manière. Il note que, pour autant, ce ne sont pas des systèmes véritablement mixtes dans la mesure où la capitalisation a été simplement juxtaposée plus tard à la répartition, le Luxembourg ou le Chili étant des exceptions notables. Il note également que la capitalisation n'est réellement pure que dans les régimes à cotisations définies. Il discute enfin l'affirmation selon laquelle les deux systèmes seraient équivalents dans la mesure om toute somme versée aux retraités en capitalisation serait une forme de prélèvement sur le niveau de vie des actifs.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+