Extensions de la théorie de Black et Scholes à l'évaluation de produits financiers

Florence Soulé de Lafont
Mohamed El Babsiri
David Mulford


Les modèles habituels de pricing à la Black et Scholes (1973) et Cox et Ross (1976) ne sont pas directement utilisables pour évaluer un certain nombre d'actifs conditions. Des extensions de ces modèles sont donc nécessaires et l'article se propose de détailler les spécificités de toute une gamme de produits donc l'évaluation nécessite de recourir à de telles extensions. La première partie détaille le cas des obligations convertibles, des obligations à taux variables et des emprunts indexés sur la performance d'une action ou d'un indice : dans ce cas, l'évaluation de chacun de ces produits équivaut à valoriser une ou plusieurs options classiques. La seconde partie traitera de produits plus complexes dont le prix dépend de l'évolution de plusieurs sous-jacents.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+