Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Vers une nouvelle concurrence des banques Japonaises

Thérèse Chevallier-Farat


L'article analyse l'évolution du secteur bancaire au Japon depuis les années 80. Il montre dans une première partie que la croissance des banques japonaises a pu se faire grâce à une intermédiation domestique peu risquée, qui a duré jusqu'au milieu des années 1980. Cette force a permis aux banques japonaises de se lancer dans une internationalisation très rapide. La deuxième partie de l'article explique pourquoi elles ont dû remettre en cause cette stratégie : elle révèle que leur croissance était largement artificielle et que leur intermédiation est devenue de plus en plus risquée, Il est cependant probable qu'au terme de ces transformations, leur rôle de main banks dans les grands groupes industriels japonais.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+