La fiscalité des intermédiaires financiers

Cyrille David Professeur à l'Université de Paris IX-Dauphine


Cet article est consacré à la fiscalité des intermédiaires financiers. Il passe en revue la TVA, l'imposition indirecte, le rôle dans le contrôle et la perception de l'impôt. Il montre leur spécificité, sans doute excessive, en ce qui concerne la TVA, nécessaire pour leurs opérations internationales, et liée à leur rôle d'interface entre la puissance publique et la clientèle des épargnants, des assurés sinon des emprunteurs.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+