Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Recyclage de l'épargne, développement industriel et actionnaires de référence

Christian Huveneers
Philippe Buchet Université de Liège ;
FUNDP, FUCAM, Lille, ULB

Alfred Steinherr


Dans le recyclage de l'épargne vers les investissements des entreprises, le marché (financier) suffit-il ou faut-il le compléter par des actionnaires professionnels de référence ? L'analyse constate la faible orientation de l'épargne financière vers le capital à risque. Elle observe des éléments de découplage entre marchés boursiers et théories du portefeuille d'une part, et besoins industriels d'autre part. Aussi, des actionnaires professionnels sont-ils importants pour fédérer les «petits épargnants » dans des projets de développement industriel. L'article développe également la thèse selon laquelle les fonds propres (passif non exigible) et les fonds de tiers peuvent partager une logique commune de capitaux permanents. Et les actionnaires professionnels sont ceux qui peuvent fournir simultanément ces deux types de capitaux permanents par une solution soit intégrée (la banque mixte de type allemand), soit souple (groupes formés par le couple holding-banque, en particulier banque d'affaire).

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+