Les banques britanniques sur la sellette

Christopher Johnson Conseiller au Royaume Uni, Association pour l’Union monétaire européenne


Cet article analyse l'évolution du système bancaire britannique, et les conséquences de cette évolution, lors des années 1980-1990. En effet, avec la relative prise de contrôle des taux d'intérêt par la politique monétaire et avec la déréglementation, les banques perdirent tout contrôle de leurs taux qui fluctuèrent imprévisiblement selon les ordres du gouvernement. En même temps, la fin de l'encadrement du crédit permit l'introduction de nouveaux concurrents, comprimant ainsi les marges bancaires. Le système bancaire britannique connu alors une mutation sans précédent.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+