Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Comportements d'épargne dans les cinq grands pays en 1995

Catherine Augory Service des études économiques et financières, Caisse des dépôts et consignations
Sylvette Vernet Service des études économiques- Caisse des dépôts et Consignations
André Sapir


L'année 1995 a été marquée par un accroissement du besoin de financement global des pays du G5. Cette évolution s'explique principalement par la baisse de l'excédent courant japonais. Les différentes composantes des épargnes nationales ont en fait suivi des évolutions disparates suivant les pays, en fonction notamment des phases du cycle économique différentes. C'est le cas pour l'épargne publique, avec une amélioration des soldes publics des pays anglo-saxons, et dans une moindre mesure de la France. En revanche le taux d'épargne des ménages s'est accru presque partout, notamment en Europe, grâce à la progression de leur épargne financière. Enfin les capacités de financement des firmes restent généralement élevées en raison du faible niveau de l'investissement (exception faite des Etats-Unis) et de la progression de la part du revenu du capital dans la valeur ajoutée.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+