Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !
Réflexion sur le système bancaire français

L'année 1997 pourrait être celle de la réforme bancaire. En effet, certains vieux débats semblent désormais définitivement clos. On peut en prendre deux exemples.
A commencer par le débat sur la taille optimale des banques qui semble désormais devenu obsolète. Les travaux académiques l'ont prouvé et la réalité est venue en cela au secours de la théorie : il n'y a pas véritablement de taille optimale dans le secteur bancaire. Des banques de taille très petites peuvent coexister avec des groupes financiers multinationaux dont la taille va croissante avec le mouvement de regroupement et de fusion auquel on assiste depuis quelques années dans le secteur financier. L'absence de barrières à l'entrée dans bon nombre de métiers bancaires de même que l'inexistence d'économies d'échelle dans de nombreux segments de cette industrie ne disqualifient pas définitivement la question de la taille des entreprises mais rendent celle-ci infiniment plus complexe à traiter que dans de nombreux secteurs industriels.
Le deuxième débat qui semble également clos, momentanément au moins, est celui de la surbancarisation en France. Il n'y a pas trop de banques en France. Il y a peut-être trop de banques mal structurées et mal gérées mais ce n'est pas en supprimant, un deux voire dix établissements que l'on restaurera des règles de concurrence saines. Ceci s'entend bien entendu dans la configuration du secteur telle qu'on la connaît aujourd'hui.
On peut donc considérer qu'un certain nombre de faux débats sont désormais clos. Reste maintenant les vrais débats. En reprenant les conclusions du rapport Lambert et en effectuant un très léger tri dans les propositions qui sont faites, il est aujourd'hui quatre débats fondamentaux à lancer pour quiconque veut mettre en place une véritable réforme bancaire :
- Le premier débat est celui de la tarification bancaire. La France, qui se caractérise par une absence de tarification des moyens de paiement, une inexistence de la rémunération des dépôts à vue et une « excellence » en matière de jours de valeur constitue un cas, unique au monde, d'aberration tarifaire. Or, l'opacité tarifaire est source de dysfonctionnements managériaux et surtout d'inégalités sociales.
- Le second débat est celui sur la vente à perte. Le gouverneur de la Banque de France a mis le doigt en juillet 1995 sur une des perversités du système financier français, système qui a tendance, par le jeu d'une concurrence qui ne s'explique par aucune raison objective, à massacrer les conditions d'exploitation de tout nouveau métier bancaire. La réforme à mener dans ce domaine paraît n'être que de nature réglementaire. Certes, il est certaines distorsions de concurrence à caractère réglementaire qui conduisent à des comportements pervers. Mais force est de constater que, très souvent, la « guerre des prix » est menée par des banques qui ne disposent d'aucune protection tarifaire. C'est donc plus un problème de comportement que de réglementation.
- Troisième débat et troisième réforme qui sont liés aux deux précédentes : le débat sur l'avenir de certains réseaux spécialisés et en particulier le réseau de la Poste et celui des Caisses d'Epargne. Ces derniers sont déjà des membres à part entière du système financier français. Il est clair que ces réseaux disposent d'atouts spécifiques. Mais aussi de contraintes forgées au fil des Trente Glorieuses. Il semble aujourd'hui possible, compte tenu de l'évolution des mentalités, de mettre en œuvre une réforme positive du rôle joué par ces réseaux spécialisés. Ces réseaux assument des missions de service public et doivent être confortés dans la mise en œuvre de ces missions. Par ailleurs, ces réseaux font aussi des métiers de nature concurrentielle. Pour ces activités, la Poste et les Caisses d'Epargne doivent pouvoir disposer des moyens de leurs ambitions tout en acceptant de se soumettre aux règles communes.
- Le quatrième débat et la quatrième série de réformes à entreprendre concernent le domaine social. Il est clair que la situation sociale du secteur bancaire doit évoluer. Pour cela, un diagnostic doit être fait, des propositions doivent en découler qui orientent la profession vers un véritable « nouveau contrat social ».

REF 39 Réflexion sur le système bancaire français

publication : janvier 1997 256 pages

Editorial accès libre

Les évolutions du système bancaire français de l'entre deux-guerres a nos jours accès libre

drapeau français uk flag

C'est un large panorama des évolutions qu'a connu le système bancaire français, depuis près de vingt ans, que cet article se propose de présenter au lecteur de la Revue d'économie financière. Apres une partie introductive consacrée a la situation avant la Première Guerre mondiale, cet article est structure en deux périodes: avant et après 1945. Les évolutions du système bancaire français sont ainsi marquées par des mouvements successifs de spécialisation, de déspécialisation, de […]

Jean-Marie Thiveaud

Format PDF Lire l'article

Banques: votre santé nous intéresse Synthèse du groupe de travail de la commission des finances du Sénat accès libre

drapeau français uk flag

Constatant les importantes difficultés du système bancaire en France, la commission des finances du Sénat a constitué un groupe de travail présidé par son rapporteur général, M. Alain Lambert (U.C., Orne). Le diagnostic porté est inquiétant: la France traverse la crise bancaire la plus grave d'après-guerre. Elle a plus de mal à en sortir que ses concurrents étrangers, ce qui place son secteur bancaire en position de faiblesse. Cette crise est d'autant plus préoccupante que les acteurs […]

Frédéric Mauro Fabrice Robert Harry Huizinga

Format PDF Lire l'article

L'efficacité de la réglementation prudentielle a la lumière des approches théoriques accès libre

drapeau français uk flag

La réglementation prudentielle n'est qu'une des composantes du contrôle bancaire; son rôle est néanmoins crucial. Si son objectif de sécurité et de stabilité du secteur bancaire est généralement admis, le choix de ses instruments est plus controversé. Une analyse comparée de la littérature nous apparaît un outil méthodologique indispensable. Selon nous, les spécificités de la banque fondent sa réglementation. C'est donc sur leur capacité à intégrer les spécificités bancaires […]

Philippe Madiès Jezabel Couppey-Soubeyran

Format PDF Lire l'article

Les conglomerats financiers: un défi prudentiel accès libre

drapeau français uk flag

La déréglementation de l'industrie bancaire européenne a favorisé l'émergence de conglomérats financiers. Ces derniers posent un problème prudentiel particulier dans la mesure où ils se composent d'entités dépendant d'autorités de tutelle et de surveillance différentes, problème accru par le fait que les sociétés impliquées peuvent ne pas exercer leurs activités dans le même pays. Nous présenterons les arguments que nous fournit la théorie économique tant pour justifier de tels […]

Laurence Scialom

Format PDF Lire l'article

Une introduction a l'étude de la rentabilité des établissements de crédit en France accès libre

drapeau français uk flag

Les difficultés actuelles du système bancaire rendent nécessaire une meilleure appréciation de la rentabilité des banques. A partir des comptes de résultats harmonisés, différentes mesures de la rentabilité sont calculées et discutées. En outre, les jalons d'une explication de ces indicateurs de rentabilité bancaire sont posés à l'aide de l'estimation d'un modèle simplifié. Cet article rétrospectif permet ainsi d'analyser le comportement des banques sur la période 1980-1995. Par […]

Michel Boutillier Sanvi Avouyi-Dovi

Format PDF Lire l'article

Commentaire accès libre

drapeau français uk flag

Cette contribution est un court commentaire de Marc-Antoine Kleinpeter, Economiste à la direction des études économiques et financières du Crédit Lyonnais, sur l'article de Sanvi Avouyi-Dovi et Michel Boutillier intitulé "Une introduction à l'étude de la rentabilité des établissements de crédit en France". […]

Marc-Antoine Kleinpeter

Format PDF Lire l'article

Relation banque-entreprise et coût du crédit accès libre

drapeau français uk flag

Cet article vise à analyser les conséquences de la relation banque-entreprise sur la détermination du coût du crédit bancaire. Une analyse statistique sur données individuelles d'entreprises permet d'étudier les différences de coût d'endettement bancaire en fonction des variables caractérisant la relation de financement. On cherche alors à modéliser l'impact de cette relation sur la variation de la prime de financement externe en présence d'asymétries d'"information. Il s'agit de montrer […]

Nathalie Lévy Agnès Bédué

Format PDF Lire l'article

Banques universelles et intégration financière internationale accès libre

drapeau français uk flag

Effet de la globalisation financière, la réflexion sur la banque universelle est aujourd'hui des plus actuelles. Le propos de cet article est d'analyser ce modèle bancaire au regard des gains d'efficience et des risques qu'une large diversification des activités bancaires pourrait induire. Les liens que les banques universelles nouent avec les entreprises seront aussi examines. Enfin, l'adaptation des réglementations que pourrait exiger l'essor de telles institutions sera aussi objet d'étude. […]

Aimé Scannavino

Format PDF Lire l'article

La question de l'emploi dans les banques accès libre

drapeau français uk flag

Du point de vue de l'emploi, le secteur bancaire se caractérise, aujourd'hui, par une décroissance continue de ses effectifs, perceptible depuis le milieu des années quatre-vingts, mais de relative faible ampleur comparée aux profondes transformations des métiers, engagées depuis plus longtemps encore. Confrontés aux modifications majeures de leur environnement, les établissements de crédit se sont dotés des moyens d'une adaptation rapide aux nouvelles conditions de production et d'échange […]

Chantal Cossalter

Format PDF Lire l'article

Commentaire accès libre

drapeau français uk flag

Cette contribution est un court commentaire de Jean-Pierre Moussy, Chargé de formation et de communication, sur l'article de Chantal Cossalter intitulé "La question de l'emploi dans les banques". […]

Jean-Pierre Moussy

Format PDF Lire l'article
Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+