Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

La "loi Thomas" : un dispositif permettant d'assurer l'avenir des retraites des salariés du secteur privé

Pierre Bollon Délégué général,Association française de la gestion financière (AFG) - Secrétaire général, Observatoire de l’épargne européenne - Vice-président, Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises - Membre, Comité économique et social européen
Gilles Cossic
Nadia Bervaes


Le Parlement vient d'adopter un texte ouvrant aux 14 millions de salariés du secteur privé la possibilité des se constituer, s'ils le souhaitent, un droit à retraite préfinancé par la technique de la capitalisation. La loi thomas s'est efforcée, avec succès, de concilier des objectifs paraissant a priori souvent contradictoires. Si sa "lisibilité" s'en trouve parfois un peu altérée, force est de reconnaître qu'elle atteint son objet, en mettant en place un dispositif souple, efficace, sûr et incitatif, comme l'expose cet article.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+