Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

La situation et les perspectives et évolutions des systèmes financiers d'Afrique noire francophone

Alain Le Noir Secrétaire exécutif du Club des dirigeants des banques d'Afrique francophone


Les systèmes financiers mis en place au lendemain des indépendances dans les pays africains francophones ont subi de plein fouet les effets des crises économiques, politiques et sociales des années 1980. D'importantes restructurations concernant principalement les banques de développement mais aussi un certain nombre de banques commerciales ont permis de rendre aujourd'hui la plupart des banques rentables et liquides. Les Commissions bancaires mises en place constituent la meilleure assurance pour le maintien de cette situation.Le poids des banques à capitaux français, quoique encore fort, tend nettement à se réduire avec le retrait total de certains pays. L'implantation de nouveaux partenaires, soit d'Europe (la Belgolaise) en particulier, soit du Maghreb, soit privés nationaux, permet une architecture plus diversifiée s'orientant vers une complémentarité entre " banques de gros " à compétences internationales et " banques de proximité " souvent limitées au cadre national.La mise en place, encore lente, d'Institutions spécialisées dans les financements longs des grandes,entreprises (Bourse régionale, Société de capital risque, etc.) et des micro-entreprises (Institutions décentralisées) devra être rapidement complétée par une structure adaptée de financement des PME (Banque populaire, Société de caution mutuelle). C'est sans doute dans ce domaine, comme dans celui des financements à caractères sociaux que beaucoup reste à faire.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+