Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Restructuration financière au Japon : entre prêteur en dernier ressort et solidarités bancaires

Patrice Geoffron Professeur de sciences économiques, Université Paris-Dauphine - Directeur, Centre de géopolitique de l'énergie et des matières premières (CGEMP)
Marianne Rubistein
Agnès Plassard


L'objectif de l'article est d'analyser le processus de déréglementation financière au Japon en soulignant ses liens avec les différents stades de la crise financière. De façon plus prospective, il s'agit d'examiner le projet de Big Bang qui devrait modifier sur 1997-2001 les modalités de la concurrence au sein de la sphère financière nippone, tout en identifiant les caractéristiques qui différencient ce projet des réformes entreprises par les Anglo-Saxons. Nous soulignons enfin les principaux effets de ces évolutions sur les relations banque-industrie et, en particulier, sur le « système de la banque principale ». En accroissant l'autonomie des sphères financières et productives, la poursuite de la déréglementation apparaît ainsi comme une des données fondamentales de la recomposition du modèle économique japonais.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+