L'adaptation du Japon aux nouvelles règles de mesure et de contrôle des risques liés aux activités de marché

Ambroise Marquis Société générale, Fixed Income Arbitrage et Secrétariat générale, Commission Bancaire
Benjamin Sahel
M. Diarra


L'extension du ratio Cooke aux risques de marché, ainsi que le développement de diverses autres nouvelles règles et « bonnes pratiques » de contrôle des risques liés aux activités de marché, ont déclenché un processus d'adaptation des institutions financières, des marchés et de leurs régulateurs dans de nombreux pays. Au Japon, ce processus prend une ampleur importante. Il y est en effet lié au repositionnement de l'organisme de contrôle des banques et plus généralement au projet de réforme de la place financière nippone. La réaction des banques japonaises à l'extension du ration Cooke est par ailleurs intéressante à observer dans la cadre de la restructuration amorcée du secteur bancaire nippon et des changements en cours dans les méthodes de gestion de l'industrie bancaire. Cette étude présente en outre, brièvement, différents types de modèles de mesure des risques de marché.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+