Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Monnaie, crédit, finances en Chine de 1840 à 1937

Jean-Marie Thiveaud Conseiller du président de l\'AEF, Conseiller scientifique, Cabinet du ministre de l\'Economie, des Finances et de l\'Industrie


Les questions de la monnaie, des finances, du crédit et des banques dans l'histoire de la Chine méritent d'être examinées dans le contexte des crises asiatiques actuelles. La position de la Chine dans ces différents mécanismes est assez originale dans la mesure où, d'une part, les historiens et économistes internationaux considèrent volontiers que ce pays fut le berceau de la monnaie, du numéraire comme du papier, dans des époques reculées, antérieures à celles où naissent les phénomènes monétaires occidentaux. En matière de crédit, il semble aussi que l'appareil bancaire y soit apparu plus tôt et sous des formes multiples. La question des finances publiques est, en sens inverse, très différente car elle n'apparaît vraiment dans le modèle étatique qu'au cours du XIXème siècle. Le change, enfin, est à peu près absent du système chinois jusqu'au début du XXème siècle. Mais, l'essentiel des descriptions du modèle monétaire et financier de la Chine, dans cet article, porte surtout sur les évolutions très sensibles entre 1840 et 1937, incluant les participations étrangères, les réformes monétaires et bancaires et les projets de reconstruction économique. La succession des régimes politiques dans cette période vient ainsi modifier très sensiblement et de façon souvent positive l'organisation du dispositif financier de la Chine, jusqu'à la guerre sino-japonaise de 1937.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+