Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Vers une nouvelle doctrine prudentielle

Michel Aglietta * Conseiller, CEPII et France Stratégie. Contact : michel.aglietta@cepii.fr.
Laurence Scialom * Professeure, EconomiX, Université Paris-Nanterre. Contact : laurence.scialom@parisnanterre.fr.


Cet article vise à montrer à partir d'arguments théoriques et empiriques l'inadéquation de la théorie néo-classique des contrats à traiter la question du contrôle des risques dans le système bancaire et, plus généralement, dans le système financier, dès lors que l'on passe de systèmes réglementés et segmentés à des systèmes financiers libéralisés. Après un exposé théorique confortant cette assertion, nous illustrons notre propos à partir de deux champs d'application particulièrement sensibles : le contrôle des risques sur les marchés dérivés et le reconnaissance corrélative des modèles de contrôle interne des banques ; et, les problèmes prudentiels posés par la constitution de conglomérats financiers.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+