Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Risques financiers : juniors vs seniors.

Jean-Paul Laurent Université Claude Bernard - Lyon 1
André Tiomo
Joël Boissière


Nous étudions la part des actifs risqués (actions, obligations,...) dans le patrimoine financier des ménages en fonction de l'âge du chef de ménage, à partir de deux enquêtes réalisées en 1995 sur la détention d'actifs financiers. Contrairement à l'intuition courante, les seniors détiennent plus d'actifs risqués que les juniors, que l'on s'intéresse aux propriétaires ou aux non propriétaires et pour toutes les classes de richesse. Après avoir présenté nos données et une classification des actifs financiers, nous envisageons diverses explications à nos résultats : apprentissage, forme des préférences, dotations initiales. Nous considérons en particulier l'idée selon laquelle les jeunes ménages aisés ayant un risque de fluctuation de leurs revenus plus important que leurs aînés vont, dans une logique de diversification du risque, minorer leurs placements financiers risqués.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+