Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Taux de change réel et croissance : perspectives pour une zone euro en Méditerranée

Amina Lahreche-Revil CEPII, TEAM-CESSEFI et Université d’Amiens


L'arrivée de l'euro imposera aux pays du sud de la Méditerranée (PSM) de définir leur politique de change par rapport à cette nouvelle monnaie. Cet article examine la politique de taux de change réel de ces pays vis-à-vis de l'euro, dans un cadre théorique autorisant l'existence d'une trappe à sous-développement, et dans lequel une variation temporaire du taux de change réel peut avoir un impact sur le rythme de croissance à long terme de l'économie. L'analyse empirique montre que les PSM sont susceptibles, compte tenu de leur niveau de développement, de tirer effectivement profit de leur taux de change réel pour croître plus rapidement, sans pour autant que cela dégrade les perspectives de croissance de leurs partenaires européens. Les PSM doivent donc, avant tout, éviter la surévaluation de leurs monnaies.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+