Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Expertise et contrôle des risques - PME par le chargé de clientèle entreprises : une alternative au rationnement

Sylvie Cieply Université de Caen Normandie ; CREM (Centre de recherche en économie et management). Contact : sylvie.cieply@unicaen.fr
Marcelline Grondin
Sergio Perelman


L'hypothèse de l'existence d'un comportement discriminatoire des banques à l'égard des P.M.E. trouve un support formel dans la théorie du rationnement du crédit. La confrontation des caractéristiques intrinsèques des P.M.E. aux conditions nécessaires à l'apparition d'un rationnement sur le marché du crédit va en effet dans le sens de la surexposition de ces firmes à ce phénomène. Les résultats des travaux empiriques ayant testé cette hypothèse à partir de données d'entreprises ne permettent pas cependant d'aboutir à un résultat univoque. C'est pourquoi cette hypothèse est testée, dans cet article, à partir des résultats d'une enquête réalisée auprès de 40 chargés de clientèle entreprises. Les résultats obtenus mettent en évidence les procédures d'évaluation et de contrôle des risques qui permettent finalement de relâcher l'hypothèse d'un rationnement du crédit pour la majorité de ces entreprises.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+