L'euro et le système monétaire international

Michel Lelart Directeur de recherche émérite au CNRS, Laboratoire d’économie d’Orléans. Contact : michel.lelart@wanadoo.fr.


L'euro qui a remplacé onze monnaies nationales le 1er janvier 1999 est donc devenu ce jour-là la monnaie unique de l'Union européenne. Il est de ce fait une monnaie à vocation internationale, ce qui n'est pas sans conséquences importantes sur le système monétaire international. Nous nous demandons si l'euro peut remplir les fonctions d'une telle monnaie : la réponse va de soi, elle est affirmative. Remplira-t-il effectivement ces fonctions et deviendra-t-il un concurrent du dollar ? La réponse est plus incertaine : oui, mais sans que l'on sache dans quelle mesure, ni à quel rythme. L'une des raisons de cette incertitude tient à l'offre de l'euro en tant que monnaie internationale, c'est-à-dire aux modalités de sa création, qui seront liées aux transactions internationales de l'Union. Enfin, le système monétaire international est encore celui de Bretton Woods, au sein duquel le Fmi joue un rôle important : comment l'Union y est-elle représentée, comment le Fonds va-t-il intégrer l'euro dans ses opérations, comme le DTS, et comment va-t-il exercer sa surveillance des politiques de change ?

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+