Le prêteur en dernier ressort international

Jean-Marc Figuet Professeur, Larefi, université de Bordeaux. Contact : jean-marc.figuet@u-bordeaux.fr.


La globalisation des marchés financiers se caractérise par l'occurrence de crises financières qui présentent une nature contagieuse. L'internationalisation des crises justifie la définition d'une nouvelle architecture financière. L'émergence d'un prêteur en dernier ressort international est l'un des éléments constitutifs de cette nouvelle architecture. L'internationalisation de la fonction de prêteur en dernier ressort est nécessaire pour prendre acte du nouvel environnement financier. La question, concernant l'existence d'un prêteur en dernier ressort international, peut être examinée en deux parties. La première consiste à rappeler les déterminants de cette fonction au niveau national, notamment en confrontant la théorie à la pratique. Cet examen nous conduit à analyser, dans la deuxième partie, l'émergence et les conditions d'intervention d'un prêteur en dernier ressort international. A la lumière des crises financières récentes, la solution souhaitable consiste en une coordination des actions des banques centrales nationales sous l'égide de la Banque des règlements internationaux.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+