Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

L'exclusion, un paradoxe de la finance

Jean-Michel Servet Professeur honoraire, IHEID Genève ; chercheur associé, Triangle (unité de recherche CNRS, ENS Lyon, Université Lyon 2). Contact : jean-michel.servet@graduateinstitute.ch.


Une étymologie contestée du mot " finance ", comme étant ce qui met " fin " grâce à l'acte de paiement, nourrit l'idée que la finance est un moyen de séparation, de rupture. De là à penser qu'elle peut être " excluante " par nature, il n'y a qu'un pas qu'abondent les développements contemporains de la " financiarisation " de la société et certaines dérives spéculatives récurrentes. Or, anthropologiquement et historiquement, les relations financières sont des liens - au sens d'un attachement - entre membres d'une communauté.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+