Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Pratiques budgétaires des bénéficiaires de minima sociaux : capacités cognitives, vécu émotionnel de l'assistance et qualité des relations bancaires

Isabelle Guérin Université Lyon 2


En nous appuyant sur des enquêtes de terrain, nous proposons d'analyser l'hétérogénéité des comportements budgétaires des bénéficiaires de minima sociaux. Trois types de comportements sont identifiés : gestion " rationalisée ", " gestion ascétique " et gestion " de revanche ". Nous montrons que cette hétérogénéité résulte de trois facteurs. Interviennent en premier lieu les capacités cognitives des personnes, d'autant plus déterminantes dans un contexte de très forte incertitude. Interviennent ensuite les émotions suscitées par le vécu de l'assistance. Se culpabiliser, se sentir victime ou encore accepter sa situation sont autant de formes émotives possibles qui sont partie prenante des processus de choix et de la capacité à faire des choix. Elles se traduisent à la fois en termes d'élasticité revenu des prestations sociales et de comparaisons interpersonnelles via la consommation. Intervient enfin la qualité des relations bancaires : relations instrumentales ou conflictuelles, sentiment de contrôle ou au contraire de dépossession mais aussi relations de confiance et de proximité : tel est l'éventail des formes de relations nouées, à la fois résultat et partie prenante des trajectoires d'assistance.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+