Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

La titrisation : une mise en perspective

Christian de Boissieu Professeur émérite, Université Paris I Panthéon-Sorbonne - Vice-président, Cercle des économistes - Ancien président, Conseil d’analyse économique - Ancien membre, Collège de l’Autorité des marchés financiers


Cet article analyse l'essor et les différentes formes du phénomène de titrisation dans les pays développés. La distinction entre titrisation de bilan et titrisation hors bilan sert de fil conducteur pour souligner les convergences mais aussi certaines différences persistantes entre les pays anglo-saxons et les pays d'Europe Continentale. Cette distinction est spécialement éclairante lorsqu'il s'agit d'étudier l'articulation entre risques de signature et risques de marché, et l'identification du porteur final du risque. Elle est complétée par le clivage entre titrisation offensive et défensive. L'article aborde aussi les aspects réglementaires en insistant sur deux aspects : la nécessité de compléter le dispositif mis en place dans le marché unique européen et de trouver ainsi le bon dosage, à propos de la titrisation et des sujets connexes (convergence comptable…), entre la logique de concurrence et la logique de coopération ; l'évolution probable de la titrisation en liaison avec le « reprofilage » en cours du ratio Cooke.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+