Application des critères EVA-MVA dans les entreprises : pertinence, limites et effets pervers

Patricia Charléty


L'auteur revient sur les conditions d'équivalence entre la VAN, la MVA et l'EVA. La mise en pratique de la maximisation des profits dans un cadre pluriannuel par le critère de la VAN correspond exactement à la maximisation de la richesse des actionnaires et n'est autre que la valeur actualisée des EVA futures. Par ailleurs, l'auteur réfute le fait que les actionnaires puissent percevoir un double enrichissement en cas d'EVA positive.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+