Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Discussion sur l'article " Les investisseurs institutionnels internationaux : une analyse du comportement des investisseurs américains "

Michèle Debonneuil


Cet article propose quelques remarques quant à l'analyse effectuée par D. Baudru, S. Lavigne et F. Morin. Si la part relative des investisseurs internationaux a baissé dans les secteurs ayant connu les meilleures performances boursières et s'est maintenue dans ceux où la capitalisation boursière a baissé, c'est parce que la croissance de la valeur boursière n'est pas la seule façon de rémunérer les actionnaires. Par ailleurs, les clients des investisseurs institutionnels pour compte de tiers ont une forte aversion au risque. Enfin, cela signale seulement que les investisseurs internationaux n'ont pas suivi toutes les augmentations de capital. M. Debonneuil explique, par la suite, pourquoi les investisseurs internationaux ne sont pas responsables de l'instabilité financière et de certains autres dysfonctionnements.

Partager par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+